author Publié par incwo Thu, 11 Jun 2009 10:50:00 GMT

Episode 12 : Je transforme un devis en facture

Raymond a la pression : un client vient de l’appeler et demande à recevoir immédiatement sa facture.

Avec le Bureau Virtuel, en combien de minutes pourra t-il l’envoyer ? 5... 4… 3… 2… ?

Cliquez pour visualiser l'épisode


author Publié par incwo Wed, 10 Jun 2009 08:46:00 GMT

Le lancement des interfaces de programmation (API) d'entreprise-facile est maintenant imminent, aussi nous souhaitions faire un focus sur la première application connectée à entreprise-facile via ses APIs : Verteego, créée par Jeremy Fain. 
  
Bonjour Jérémy, pourrais-tu présenter en quelques mots ton parcours et les raisons qui t'ont mené vers l'entreprenariat ?

En quelques mots ? Jeremy Fain, cofondateur et directeur de Verteego, une société éditrice de logiciels de développement durable née en décembre 2007. Mon parcours? Ecole HEC, complétée d'un mastère en informatique et télécommunications à Centrale Paris; beaucoup d'international et de stages, dans l'audit, le marketing du logiciel, et les startups. Puis la création d'entreprise: c'est quasi-génétique car personne dans ma famille n'a jamais été sur une feuille de paye. Maintenant, monter une boite n'est pas une fin en soi, c'est même un acte mineur à côté des années que l'on va passer à la développer avec ses associés, ses équipes, ses clients, et ses partenaires.

Quelles sont tes activités actuellement ? 

Je suis dédié à 200% à Verteego: gestion administrative et financière, motivation et coaching de l'équipe marketing et commerciale, développement de nouveaux marchés en France et à l'International, réflexions stratégiques et produits, ...
 
Tout ce que j'entreprends est forcément en orbite de la comptabilité carbone, et plus largement du développement durable - et donc sert les intérêts de Verteego. Alors oui effectivement, j'anime aussi une émission sur decideurs.tv consacrée au Green, mais ça sert directement des intérêts business: celle de me rendre, et donc de rendre ma société, visible auprès d'un certain écosystème friand de médias, de web, et de responsabilité environnementale et sociale.

Quel est le métier de Verteego ? Que sera Verteego dans 5 ans selon toi ?

Le métier de Verteego est d'offrir aux entreprises et collectivités des outils de mesure de leur performance développement durable. Par exemple, Verteego Carbon est un logiciel de comptabilité carbone destiné aux entreprises qui souhaitent certes mesurer mais aussi suivre dans le temps l'impact CO2 de leurs activités. Nous croyons dûr comme fer que de la même façon que depuis des décennies, les entreprises émettent un rapport financier incluant un bilan comptable, ces dernières devront très vite y adjoindre un rapport carbone faisant état de leur bilan environnemental.

Quel est le "pitch" de Verteego pour un indépendant ou une TPE ?

La responsabilité sociétale ne concerne pas que les grands groupes, et les entrepreneurs le savent bien: ils font très souvent bien plus pour la Planète et le bien-être de leurs salariés que de grosses sociétés qui ont elles les moyens de communiquer.
 
Chez Verteego, on s'est donné une mission: celle de démocratiser des outils simples et efficaces de développement durable. Les entrepreneurs peuvent, sur http://www.verteego.com, créer gratuitement leur rapport de développement durable (5 thèmes au choix gratuitement; EUR 29,99/mois pour les 58 thèmes), et sur http://www.verteegocarbon.com, accéder à une solution très simple et pour un coût modique (EUR 500 / site / an) d'évaluation et de suivi de leurs émissions de CO2 selon la méthodologie bilan carbone de l'ADEME.
 
L'idée est que les indépendants et les TPE puissent montrer à leurs clients (souvent des sociétés plus grosses qui elles n'auront pas forcément mis en place une telle démarche!) et consommateurs qu'ils n'ont pas attendu la réglementation pour mesurer et réduire leur impact environnemental.
 
Sur Verteego Carbon, on fait -20% la première année à la communauté d'entreprise-facile jusqu'au 31 août, donc l'abonnement annuel coûte 400 EUR H.T. la première année au lieu de 500 EUR H.T. sur simple mention d'entreprise-facile. Profitez-en!

Quelle était l'idée de départ, a-t-elle évolué dans le temps ?

L'idée a énormément évolué dans le temps effectivement. Au départ, nous voulions réaliser un "Environmental Profiling Software" pour les sociétés industrielles. Puis on s'est élargi au Développement Durable de manière générale, car la Planète, on cherche bien à la mettre au service de l'Homme pour l'éternité, non? Enfin, on a voulu proposer des logiciels aux PME-PMI car on s'est rendu compte de leur déficit de compétitivité en matière de développement durable vis-à-vis des grands groupes, notamment dans les dossiers de réponses aux appels d'offres. 
 
Puis la crise est arrivée, et l'on a réalisé que la moitié des appels entrants émanaient de grands comptes et de collectivités. On a donc repris la planche à dessin et conçu de nouvelles applications destinées quant à elles exclusivement à ces mêmes grands comptes et collectivités, tout en conservant notre offre PME-PMI. Aujourd'hui, nous disposons d'une plateforme logicielle complète permettant aux organisations de gérer l'ensemble de leur responsabilité sociétale: depuis les émissions de gaz à effets de serre jusqu'aux achats durables (la sélection des fournisseurs entre autres sur des critères sociaux et environnementaux) en passant par des indicateurs de développement durable conformes aux standards internationaux notamment de la Global Reporting Initiative - dont Verteego est partenaire. Enfin, on a également développé une activité de bureau d'études en environnement, pour accompagner les clients dans la réalisation de l'éco-étiquetage de leurs produits: par exemple, vous saurez bientôt que votre kilo de pommes, qui vous coûte 2,31 EUR, pèse également X grammes de CO2 à la Planète.
 
Comment gérer les évolutions de son idée initiale ? (Du point de vue personnel, de l'équipe, etc.)

Du point de vue personnel, il faut avoir le courage de changer rapidement de cap et être en éveil permanent sur les déviations par rapport à la route initiale, pour filer un peu la métaphore du cap du navigateur.  
 
Du point de vue de l'équipe, ça n'a pas posé beaucoup de problème car tout le monde souhaite que la société marche, et marche bien. Donc quand c'est la meilleure chose à faire, l'équipe se met rapidement en ordre de marche pour proposer de nouveaux produits, le faire savoir, tout en conservant le même niveau d'exigence en matière d'innovation et de qualité.

Est-ce que chaque action de la journée est orientée vers la rentabilité ou bien une partie de tes équipes travaille sur des sujets moins orientés rentabilité immédiate ?

J'aurais tendance à dire qu'on a une stratégie qui représente notre vision de long terme. Au quotidien, nous sommes tous un peu la tête dans le guidon, pressurisés par les contraintes de livraison aux clients, la maintenance, le développement de nouvelles fonctionnalités, les réponses aux demandes.
 
Donc effectivement, disons que 90% de nos forces sont consacrées à des projets de court terme (horizon 3 mois) quand bien même dans tout ce que nous faisons nous nous appliquons à nous-mêmes ce que nous préconisons, à savoir de travailler coûte que coûte dans le respect de nos valeurs environnementales et sociales. 

Tout le monde se demande comment trouver des clients : comment trouves-tu les tiens ? Comment les conserves-tu ?

Nous trouvons environ un tiers de nos clients par réseau, en faisant des rencontres; un autre tiers sur Internet, en faisant de la pub sur Google ou via nos blogs; et enfin un dernier tiers qui nous est recommandé par nos clients existants. Nous les conservons en disant ce qu'on fait, et en faisant ce qu'on dit. Et aussi en établissant une véritable relation avec eux: nos clients savent qu'avec Verteego, ils auront toujours un interlocuteur expert pour leur répondre. Et ça, ça n'a pas de prix. 

Est-ce qu'il est nécessaire selon toi pour entreprendre avec succès de se transformer en "comptable" et de suivre son argent de très près ?

La trésorerie, c'est le nerf de la guerre. Un euro pas dépensé vaut autant qu'un euro gagné. Donc oui, les entrepreneurs à succès sont nécessairement très pragmatiques, ce qui ne veut pas dire pingres: certaines dépenses sont à voir comme des investissements, des systèmes de management environnemental par exemple :)

Que referais-tu différemment ? 

Plein, plein de choses. Mais en voici 3 qui me viennent facilement à l'esprit: 
  • J'aurais travaillé quelques mois de plus, tout en sachant sciemment que je partais monter ma boite, dans l'entreprise où j'étais pour bénéficier des ASSEDIC;
  • Je démarrerais avec un premier client plutôt qu'avec plein d'idées que je pensais géniales tout seul (car c'est le marché qui décide, in fine);
  • Je serais peut-être moins transparent sur les ambitions de la société; car en communiquant notre succès, on a suscité des vocations. Je pratiquerais donc une politique de confidentialité plus drastique et sélective.

Tu es un Gérant Vert : est-ce que tout le monde peut l'être ? Penses-tu que les questions écologiques représentent une opportunité universelle de faire évoluer son métier de manière positive ?

La question n'est à mon sens pas de savoir si l'on peut l'être. Penser à l'écologie au quotidien est un devoir moral. Antoine de Saint-Exupéry a un jour écrit "nous n'héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l'empruntons à nos enfants". L'entreprise est, comme le citoyen ou l'Etat, un acteur économique et social qui doit prendre ses responsabilités. Maintenant, on a la chance de découvrir qu'on peut aligner complètement son souci environnemental avec ses intérêts économiques donc les premiers à s'engouffrer dans la brèche disposeront d'un véritable boulevard de croissance devant eux.
 
Mettre le développement durable au coeur de ses valeurs d'entreprise, ça facilite le cost killing, ça ouvre de nouveaux marchés, ça motive les salariés, ça satisfait les clients, ça rassure les partenaires, et ça prépare à l'économie de demain où les matières premières énergétiques coûteront des montants faramineux en raison de leur rareté. L'écologie, c'est un pari gagnant à tous les coups. Maintenant, il faut discerner le bon grain de l'ivraie car beaucoup y voient principalement, à tort, une opportunité de communiquer pour surfer sur la vague. Heureusement que personne n'est dupe!


Peux-tu nous donner trois conseils au format Twitter (moins de 160 caractères) à une personne située en province, sans contact dans l'entreprenariat, qui souhaite ouvrir un commerce

  • Que cette personne ne fasse aucun complexe d'infériorité: on n'apprend pas à faire du commerce en école de commerce! La véritable école est celle de la vie des affaires et du commerce. Il paraît d'ailleurs que ce sont des années de chien et qu'un an d'expérience dans la création d'entreprise en vaut 7 à travailler pour d'autres...
  • Que cette personne soit très patiente: quant je regarde notre business plan initial, je réalise qu'on met grosso modo 3 fois plus de temps que prévu à réaliser nos objectifs. Il ne faut pas s'attendre à sortir la tête de l'eau avant 3 années au moins.
  • Qu'il n'y a pas besoin d'être à Paris ou d'avoir des "contacts dans l'entrepreneuriat" pour faire preuve de culot pour trouver ses premiers clients, et de force de persuasion et d'esprit de discernement pour trouver ses futurs associés. L'équipe, c'est clé !
Au fait, Twitter, c'est 140 caractères ;)


author Publié par incwo Sat, 06 Jun 2009 10:08:00 GMT

Episode 11 : Je recherche dans le bureau

Depuis plus de 2h, M. Diry essaie de mettre la main sur un dossier important.

Comment aurait-il fait avec le Bureau Virtuel, pour le trouver rapidement ?

Cliquez pour visualiser l'épisode


author Publié par incwo Fri, 05 Jun 2009 10:10:00 GMT

Les températures remontent sérieusement, c'est l'été : il est temps de reprendre notre série de traductions d'articles américains liés à l'entreprenariat. 

Ce que les employeurs veulent voir dans votre CV

Glenn Kelman est le PDG de Redfin, une société de courtage immobilier. Avant de rejoindre Redfin, il a été le co-fondateur de Plumtree Software, une entreprise cotée en bourse qui a créé le marché des logiciels des portails d'entreprise. Avant de lancer Plumtree, M. Kelman a été l'un des premiers employés au Stanford Technology Group, une startup qu'IBM a acquise. M. Kelman est membre du Conseil d'administration de Naviance, un service hébergé pour les écoles et les collèges. M. Kelman a été élevé à Seattle et a terminé ses études avec la mention "summa cum laude" (bien) à l'Université de Californie, Berkeley.

"La vie," William James a dit une fois, "est dans les transitions." Il ne parlait pas des mariages ou des diplômes, mais des moments solitaires qui les précèdent, lorsqu'on hésite encore sur une décision, et des détails futiles sont si saisissants qu'ils resteront dans le souvenir pendant des années : l'odeur de plastique fondu d'une cabine de camion U-Haul ; le son métallique de la boîte aux lettres publique se fermer ; un gobelet médical en papier, une volée de marches, une serrure métallique, une enveloppe scellée.

"Qu'est-ce que tu tapes là, Wes ?"
Peut-être que la transition la plus terrifiante est celle entre des emplois. Cette situation nous met tous dans l'embarras. Je me rappelle encore, à 22 ans, quand j'ai imprimé mon CV à Kinko's après minuit pour que personne ne me voie rester à côté de l'imprimante. Le CV avait l'air d'une lettre au Château de Kafka : Qu'est-ce que, je me suis toujours demandé, ces gens souhaitent-ils ?

La réponse, j'y croyais ardemment, c'était un papier couleur parchemin. Lorsque j'ai repris le CV qui était probablement destiné à la société D&D, mon frère jumeau, Wes - notre mère lui a dit d'aller avec moi pour me soutenir moralement - prit une machine à écrire IBM Selectric et écrit sur une page la phrase "Je suis l'Anti-Christ.”

Nous avons été pris sur le fait par une belle collègue de lycée profondément chrétienne qui m'avait demandé une danse une fois, mais venait à Kinko's pour les invitations au brunch de son mariage. Elle a appris que je n'avais pas d'emploi et que je vivais avec mes parents. Puis elle a changé de sujet : "Qu'est-ce que tu tapes là, Wes ?"

Notice nécrologique prématurée
Maintenant lorsqu'un ami me demande à corriger son CV, ce qui arrive presque toutes les semaines, je me souviens à quel point je me sentais désemparé à ce moment.

Les CV sont des documents horribles, des notices nécrologiques prématurées et insensibles : nos vies se réduisent rarement à si peu de faits. Et l'écriture d'un CV est un acte d'équilibrage entre se sentir extrêmement vantard et médiocre. Certains, comme Seth Godin, se sont demandés si on devrait même avoir un CV. Je connais plein de personnes qui acceptent un travail affreux juste pour éviter d'en écrire un.

C'est idiot. Personne n'a beaucoup d'expérience dans la préparation d'un CV, mais ce n'est pas si difficile : vous ne devez que sortir de votre chemin pour laisser vos accomplissements parler d'eux-mêmes. Etant donné que j'ai revu des milliers de CV, je comprends mieux ce que les gens dans Le Château de Kafka aiment voir :

Voici ce que j'aime :
  1. Un style direct : utilisez des mots courts, clairs. La plupart des CV sont lus rapidement et non pas en détail.
  2. Apparence : comme l'appartement d'un homme d'âge mûr. Beau et propre.
  3. Objectif : soyez direct ; votre objectif est l'emploi pour lequel vous postulez.
  4. Verbes finissant par "é" : envoyé, lancé, construit, vendu.
  5. Résultats : non pas responsabilités ou expérience — mais ce que les responsabilités et l'expérience vous ont aidé à réaliser.
  6. Puces : 3 à 4 résultats par emploi.
  7. Numéros : trafic augmenté de Google de 230%, dépenses publicitaires réduites de 40%.
  8. Notes : votre moyenne générale, même si c'était il y a dix ans, si elle dépasse 14/20.
  9. Examens : évaluation de votre dernier examen, utile surtout si vous avez travaillé pour un évaluateur exigeant comme Microsoft
  10. Prix : nous allons faire passer un entretien à un employé du trimestre, à chaque fois.
  11. Promotions : si votre fonction change, marquez-le sous la forme de deux emplois séparés.
  12. Recommandations LinkedIn : convaincantes, même de la part de vos amis ; des extraits en fichier joint.
  13. Un lien vers votre blog : un blog vous fait être à la mode. Pour certains, c' est votre CV .
  14. Thèmes : que vous appréciiez le service client ou les logiciels rapides, racontez une histoire cohérente d'emploi en emploi.
  15. Loisirs : Je veux toujours rencontrer des personnes ayant des loisirs amusants. Et c'est tout ce qu'un CV est : une demande de rencontre. A Plumtree, nous avons reçu le CV d'un modèle pour Playboy. Un collègue me l'a transmis avec le message suivant : "Je ne t'ai jamais rien demandé auparavant". Je sens la même chose pour les cyclistes.
  16. Deux pages, max. : si vous avez moins de 30 ans, une page.
  17. Tout ce que vous avez fait qui a montré de l'initiative et de la passion. Scout. Olympiades mathématiques.
  18. Courriel au PDG : il faut de l'audace et de la débrouille pour aller directement au sommet. L'adresse électronique est facile à deviner.
  19. Personnalisation : adaptez votre CV et surtout votre lettre de motivation à l'emploi.
  20. Etudes terminées : J'ai engagé plein de gens qui étaient à quelques pas d'avoir un diplôme. Certains étaient super ; beaucoup n'ont pas pu finir ce qu'ils ont commencé. Si vous avez du temps maintenant, finissez vos études.
  21. Adresse Gmail : ou votre propre nom de domaine. Rien ne signifie "totalement à côté de la plaque" comme une adresse AOL.
Voici ce que je n'aime pas :
  1. Instabilité : travaille pour deux ou plusieurs employeurs pendant moins de deux ans.
  2. Liste de compétences génériques : juste montrer ce que vous avez réalisé à chaque emploi.
  3. Fautes de frappe ou d'orthographe : Environ la moitié des CV que je reçois sont adressés à "RedFin". Pour les autres mots, vérifiez l'orthographe !
  4. Photos : ma préférée était celle d'un candidat en tenue de tennis avec une raquette.
  5. “Démontré” : comme dans "qualités de leadership démontrées". Nous avons tous quelque chose à démontrer.
  6. CV imprimés : envoyer un courriel avec un document Word, une page internet ou un fichier PDF.
  7. Mots à la mode : les robots de recherche les aiment, les personnes non.
  8. Verbeux : oui, c'est l'hôpital qui se moque de la charité…
Mais ce n'est que l'avis (très engagé) d'une personne. Il y a de nombreuses personnes qui ont plus d'expérience que moi dans la révision de CV.. Qu'est-ce que vous aimez voir ?
 
L’article qui précède est la traduction de l’article What employers want to see on your resume. La traduction et publication sont autorisées par l’auteur: retrouvez régulièrement sur notre blog les articles de Guy Kawasaki.

Guy Kawasaki est Directeur de Garage Technology Ventures, une société de capital-risque qui investit tôt dans les sociétés. Guy est également éditorialiste pour Entrepreneur Magazine. Auparavant, Guy avait le titre d’Apple Fellow chez Apple Computer, Inc. Guy est l’auteur de huit livres, incluant L’art de se Lancer, Rules for Revolutionaries, How to Drive Your Competition Crazy, Selling the Dream, and The Macintosh Way. Guy possède un BA de l’Université de Stanford et un MBA de l’UCLA, ainsi qu’un Doctorat honorifique du Babson College.


author Publié par incwo Thu, 04 Jun 2009 14:19:00 GMT

Episode 10 : Je programme un rendez-vous dans mon agenda

Perte de mémoire ? Trouble de la vision ? M. Diry ne sait plus où donner de la tête face à deux rendez-vous arrivés en même temps.

Un remède efficace : l’agenda !

Cliquez pour visualiser l'épisode


author Publié par incwo Sat, 30 May 2009 14:15:00 GMT

Episode 9 : Je viens chercher les informations comptables

Fini, les comptables qui poursuivent leurs clients pour récupérer factures, dépenses, notes de frais…

Madame Lechiffre exporte désormais toutes les données depuis le Bureau Virtuel de son client !

Cliquez pour visualiser l'épisode


author Publié par incwo Sat, 23 May 2009 10:26:00 GMT

Le menu "Documents" du bureau virtuel contient maintenant un tableau de bord.

Celui ci contient pour le moment les blocs "notes", "fichiers" et "articles wikis", il vous donne une vision synthétique de l'activité des membres du bureau virtuel et des documents et informations déposés. 

Nous le ferons évoluer selon vos demandes, à vous de nous dire ce dont vous avez besoin! 


author Publié par incwo Thu, 21 May 2009 10:13:00 GMT

Nous avons amélioré la page d'accueil des groupes de travail. Désormais, lorsque vous vous connectez sur un groupe de travail, c'est un tableau de bord qui vous accueille. 

Ce tableau de bord reprend le principal de l'activité récente du groupe de travail :

  • Les dernières notes posées sur le groupe
  • Les derniers commentaires postés
  • Les derniers fichiers déposés
  • Les prochains rendez-vous concernant ce groupe de travail
Nous sommes à votre écoute si vous souhaitez d'autres blocs sur cette page!

 


author Publié par incwo Tue, 19 May 2009 10:44:00 GMT

Découvrez l'épisode 8 : "Je reçois un règlement client". 

M. Diry, comme vous, reçoit régulièrement de l'argent, qu'il doit enregistrer dans les règles...

Préferez les règles du bureau virtuel, classiques sans être rétrogrades, c'est moins risqué !

Retrouvez l'épisode sur entreprise-facile.tv 


author Publié par incwo Mon, 18 May 2009 11:52:00 GMT

Un nouveau tableau de bord est apparu il y a quelques semaines sur le bureau virtuel et certaines de nos applications. 

Sur ce tableau de bord, un bloc reprend votre profil sur le bureau virtuel (photo, alias, email), et un autre votre profil sur la communauté (votre photo sur la communauté, votre alias, et ce qui apparait sur votre profil public dans la communauté).

Un bloc contient vos prochains rendez-vous, et un autre vos dernières saisies. Vous pourrez ainsi revenir d'un clic sur des entrées que vous avez saisies sur ce bureau, depuis un ordinateur ou bien depuis un iPhone.

Si vous souhaitez que nous le complétions avec d'autres informations, n'hésitez-pas !


author Publié par incwo Fri, 15 May 2009 09:40:00 GMT

Nous avons décidé d'élargir un peu les abonnements pour vous permettre de tester plus longtemps, ou d'avoir "more bang for your buck" (plus pour votre argent)

Depuis quelques jours, vous pouvez créer 30% de fiches en plus par catégorie d'abonnement du bureau virtuel.

En outre, les espaces de stockage de fichier, pour les abonnements gratuits ou payants, ont été augmentés dans des facteurs de 5 à 25. 

Cela ne concerne que l'application Bureau Virtuel, les autres applications (gestion-auto-entrepreneur, mon-business-plan, ma-facturation), fonctionnant au forfait à l'année.  

  

 


author Publié par incwo Thu, 14 May 2009 14:15:00 GMT

Après quelques semaines d'interruption sur notre blog, pour cause de ravalement, nous voici de retour. Entre temps, quatre épisodes de 'c'était mieux après' ont été diffusés. C'est donc le septième épisode que vous retrouverez en vous rendant sur entreprise-facile.tv episode 7

Episode 7 : J’enregistre une dépense

M. Diry cumule chaque mois des dépenses. Il culpabilise de plus en plus, et peine à l’avouer à sa comptable qui connaît sa situation.

Sa thérapie ? Le Bureau Virtuel ! 


author Publié par incwo Sun, 19 Apr 2009 11:51:00 GMT

Episode 3 : Je crée un contact

Raymond, le commercial se demande comment saisir et gérer ses contacts.

Attention : un commercial averti en vaut deux…au moins !

Rendez-vous sur entreprise-facile.tv


author Publié par incwo Fri, 10 Apr 2009 10:54:00 GMT

Episode 2 : J'invite mon comptable

Rendez-vous sur entreprise-facile.tv Soucieux de se concentrer sur le développement commercial de son activité, M.Diry confie sa comptabilité à un expert.

Pour optimiser leurs échanges de données M.Diry invite sa comptable sur son Bureau... Virtuel, bien sûr !

Rendez-vous sur entreprise-facile.tv


author Publié par incwo Sun, 05 Apr 2009 20:50:00 GMT

Nous avons lancé cette semaine "C'était mieux après", une mini-série hebdomadaire de 20 épisodes, pleine d'humour et de bonne humeur, pour découvrir et mieux comprendre nos applications en ligne : entreprise-facile.tv

Episode 1 : j'ouvre mon compte

M. Diry, fondateur de la société Diry Transport, souhaite ouvrir un compte : que va t-il faire ? Regardez la vidéo

Découvrez également l'histoire de cette entreprise et de ses collaborateurs : son fondateur, son commercial, sa comptable : qui sont-ils ? D'où viennent-ils ?


Older posts: 1 ... 133 134 135 136 137 ... 148